Le miel pour lutter contre la toux et le mal de gorge

Les abeilles produisent des substances, dont le miel, qui recèlent des vertus thérapeutiques indéniables. Ne vous en privez donc pas ! En plus d’être un édulcorant naturel, le miel aide à renforcer le système immunitaire.

L’une de ses principales vertus reste ses propriétés. Certaines de ses caractéristiques lui confèrent un pouvoir antiseptique, antibiotique et antibactérien important. Sa viscosité, par exemple, limite la dissolution de l’oxygène, assurant ainsi une meilleure oxygénation des tissus. D’autre part,sa faible concentration en protéines empêche les bactéries de croître correctement.

Un atout contre le rhume

ll est d’usage d’agrémenter une bonne tisane d’une_ cuillère à soupe de miel pour soigner un vilain rhume. Ce geste est plein de bon sens ! En effet, le miel diminue l’adhérence des bactéries, les empêchant de se fixer et de proliférer. Ainsi, il aide à atténuer les maux de gorge et, dans le cas de toux sèches, à fluidifier le mucus. Un pouvoir cicatrisant Avant l’apparition des antibiotiques, le miel était souvent utilisé dans le monde médical. Il était par exemple employé comme agent antiseptique pour la guérison des infections et pour soigner en douceur verrues, boutons d’infections et furoncles. Durant la Première et la Seconde Guerre mondiale, il était utilisé pour accélérer la cicatrisation des plaies des soldats. Certains hôpitaux l’utilisent aujourd’hui pour soigner les brûlures et les plaies.

Un produit en Or

La gelée royale est sécrétée par les abeilles ouvrières, entre le cinquième et le quatorzième jour de leur existence.

Très riche en vitamine B5 et en oligoéléments, elle est connue pour ses propriétés revitalisantes, stimulantes et euphorisantes. Elle permet de tonifier le corps, d’augmenter les performances (elle est efficace, par exemple, en cas de troubles sexuels chez l’homme).

Elle est aussi particulièrement indiquée en cas de surmenage, lors d’une maladie ou pendant la phase de convalescence, ou bien encore dans les cas d’asthénie; elle permet non seulement de lutter contre la fatigue physique mais aussi contre la fatigue morale, intellectuelle, le surmenage et le stress, les dépressions mineures, et peut être utilisée dans le cas de problèmes d’appétit de source psychique, comme l’anorexie. Par ailleurs, elle ralentit le vieillissement freine aussi les effets du temps sur la peau et les ongles. Enfin, la prise de gelée royale de façon préventive et de manière régulière permet de se prémunir contre les effets de la grippe.

Comment la prendre?

On trouve souvent la gelée royale sous forme d’extraits ou d’ampoules. Pour qu’elle soit efficace, il est nécessaire de faire des cures. Prendre 10 ml par jour, sous forme d’extrait liquide ou d’ampoule, cette forme étant la plus efficace, car elle utilise de la gelée fraîche. Il existe également des gélules, la substance est moins fraîche, il est conseillé de faire des cures qui durent entre deux et trois semaines, et ce, trois fois dans l’année. À noter : les personnes allergiques aux produits de la ruche, comme le miel par exemple, ne doivent évidemment pas l’utiliser.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *