Les allergies de la rentrée

Le mois de septembre a toujours une mauvaise nouvelle pour les personnes qui souffrent d'allergies. En effet, les pollens de certaines plantes peuvent provoquer des réactions. Elles déclenchent des rhinites, des conjonctivites, des trachéites et éventuellement des crises d'asthme. N'importe qui peut développer les allergies de septembre à un moment ou à un autre dans sa vie.

Qui est touché ?

Même si l'on ne connaît pas jusqu'à présent les causes qui font que certaines personnes sont touchées par des allergies, il est désormais prouvé que les facteurs génétiques jouent un rôle important. Les allergies saisonnières ne sont pas contagieuses. La plupart des symptômes sont respiratoires : écoulement nasal, larmoiement, toux, éternuements à répétition, yeux rougis, maux de tête et dans les cas les plus graves des crises d'asthme, de l'urticaire, de l'eczéma. Certains tests permettent de découvrir l'allergène mis en cause afin de traiter efficacement les symptômes avec des antihistaminiques, des décongestionnants, des corticostéroïdes nasaux, des antidégranulants en aérosol ou en gouttes. Des traitements de désensibilisation sont également possibles. De nombreuses personnes peuvent avoir recours à des techniques de médecine alternative : homéopathie, acupuncture, relaxation.

Les déclencheurs importants

Souvent les patients qui souffrent d'asthme ou d'allergies craignent de voir revenir le mois de septembre, c'est clairement la période de pointe pour les allergies. Avec le réchauffement climatique, les conditions sont de plus en plus favorables pour la multiplication de l'herbe à poux (ambroisie). Elle adore le soleil, la sécheresse et les terrains vagues. On la trouve très souvent en ville, sur le bord des routes. Elle prolifère dans le département du Rhône principalement. On assiste actuellement à une forte hausse du nombre de malades à cause de cette ambroisie, plus de 70% en 3 ans. Pour se protéger des manifestations dues à cette plante, il est important de changer de vêtement à chaque fois que l'on rentre de balade, de se laver le nez, les yeux avec du sérum physiologique afin de limiter l'irritation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *