Qu’est-ce que l’assistance à domicile ?

Cette année encore, les sociétés et les associations d’aide à domicile vont encore connaître un regain d’activité. Poussées par des politiques incitatives de la part de l’État, elles étendent leurs domaines d’activité pour satisfaire les besoins d’une clientèle de plus en plus variée.

Des prestations variées

Les sociétés de services à la personne proposent de multiples prestations d’aide et de soins à domicile. Il s’agit d’assister les personnes aux tâches du quotidien comme la cuisine, le ménage, le repassage, le nettoyage des vitres. Les professionnels proposent aussi des services de portage de repas, de transport ou encore de l’aide administrative. De plus en plus, les activités s’étendent vers le bricolage, le jardinage, l’entretien des locaux professionnels, la garde d’enfant ou bien le soutien scolaire.

Pour quel public ?

Les services à la personne sont initialement créés pour aider les personnes âgées et malades à domicile afin que ces dernières n’aient pas besoin d’être hospitalisées ou placées dans des institutions spécialisées. L’objectif étant de leur permettre de garder un maximum d’autonomie. Ensuite, de plus en plus d’entreprises, d’associations ou de syndicats de copropriété ont recours à ces prestations pour l’entretien des locaux, des bureaux ou des espaces communs. Enfin, en plus de la garde d’enfant et du soutien scolaire, les particuliers n’hésitent plus à déléguer leurs tâches ménagères pour gagner du temps.

Comment les financer ?

Pour les personnes âgées ou malades, il est possible de faire des demandes d’aides qui vous aideront à bénéficier de fonds pour financer l’utilisation de ces services. N’hésitez pas à contacter une assistante sociale qui vous guidera dans toutes vos démarches. Ensuite, les particuliers ont la possibilité de rémunérer les prestataires avec des chèques emploi service. Cela offre plus de facilité dans les déclarations fiscales. Les actes d’assistances scolaires, de garde d’enfant, de petit bricolage ou d’entretien de la maison donnent droit à des crédits d’impôt. Enfin, les entreprises proposent de plus en plus des bons de services à la personne en guise d’avantages sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *