Cinq manières de bien entretenir son cerveau

Pour avoir une bonne mémoire et bien entretenir son cerveau, il existe cinq points essentiels, facile à respecter, qui vous changeront la vie !
Suivez le guide.

1. Mangez bien

Les aliments que vous mangez – et ne mangez pas – jouent un rôle crucial pour votre mémoire. Les légumes frais sont essentiels, tout comme les graisses saines et mais évitez les glucides et céréales.
Par exemple, le curry, le céleri, le brocoli, le chou-fleur et les noix contiennent des antioxydants et d’autres composés qui protègent le cerveau et stimulent la production de nouvelles cellules du cerveau.

2. Faites de l’exercice

L’exercice encourage votre cerveau à travailler à une capacité optimale en stimulant les cellules nerveuses pour qu’elles se multiplient, en renforçant leurs interconnexions et en les protégeant.
Pendant l’exercice, les facteurs neurotrophiques déclenchent de nombreux autres produits chimiques qui favorisent la santé neuronale et bénéficient directement des fonctions cognitives, y compris l’apprentissage.

3. Ne soyez pas multitâches

Utilisé depuis des décennies pour décrire les capacités de traitement en parallèle des ordinateurs, le multitâche est maintenant un raccourci pour la tentative humaine de faire simultanément autant de choses que possible, le plus rapidement possible. En fin de compte, le multitâche peut vous ralentir, vous faire craindre des erreurs et vous faire oublier.
Si vous vous trouvez dans la situation de réaliser, par exemple, cinq tâches à la fois, arrêtez-vous et concentrez votre attention sur une seule tâche à accomplir. Si des pensées distrayantes entrent dans votre tête, rappelez-vous que ce ne sont que des «projections», et non la réalité. Vous pouvez alors terminer votre journée avec une séance de méditation de 10 ou 15 minutes pour empêcher votre esprit de vous égarer et de vous relaxer dans un sommeil réparateur.

4. Jouez à des jeux de cerveau / jeux de logique

Si vous ne défiez pas suffisamment votre cerveau avec de nouvelles informations et surprenantes, il commence à se détériorer. Ce que la recherche sur la plasticité cérébrale nous montre, c’est qu’en fournissant à votre cerveau un stimulus approprié, vous pouvez contrer cette dégénérescence.
Si vous décidez d’essayer des jeux de cerveau, faites-le pendant au moins 20 minutes par jour.
Si vous ne savez pas quoi faire comme jeu stimulant votre cerveau ou votre mémoire, vous pouvez également essayer une nouvelle compétence ou un passe-temps (voir ci-dessous).
5. Apprenez une nouvelle compétence
S’engager dans des activités déterminées et significatives stimule votre système neurologique, contrecarre les effets des maladies liées au stress, réduit le risque de démence et améliore la santé et le bien-être. Un facteur clef nécessaire pour améliorer votre fonction cérébrale est l’importance du but avec lequel vous engagez une tâche. En d’autres termes, la tâche doit être importante pour vous, ou en quelque sorte significative ou intéressante, elle doit attirer votre attention.

5. Adoptez les moyens mnémotechniques !

Les moyens mnémotechniques aussi appelés « mnémoniques », sont des outils de mémoire pour vous rappeler des mots, des informations ou des concepts. Ils vous aident à organiser l’information dans un format facile à retenir. Essayez par exemple:
Les acronymes (comme PEMDAS pour « parenthèse exposants multiplication division addition soustraction)
Les visualisations (rendez-vous chez le dentiste)
Les rîmes (« le carré de l’hypoténuse est égal, si je ne m’abuse, à la somme des carrés, des deux autres côtés »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *